fulmination

fulmination

fulmination [ fylminasjɔ̃ ] n. f.
• 1406; de fulminer
Dr. can. Publication d'une décision canonique ( fulminer, II, 1o ). La fulmination d'une bulle.

fulmination nom féminin Action de fulminer, en droit canon.

⇒FULMINATION, subst. fém.
Action de fulminer; son résultat.
A.— [Correspond à fulminer A 1]
1. Dans le domaine phys. Brillants éclats de lumière. Averse, ouragan, fulgurations, fulminations, vagues jusqu'aux nuages (HUGO, Travaill. mer, 1866, p. 352). Le fameux sorcier qui montrait Belzébuth pour cinquante pistoles, au milieu d'un cercle de fulminations, de flammes de poix-résine et d'aboiements de mâtins (ARNOUX, Paris, 1939, p. 236).
2. Au fig. Explosion de colère. Breuce se libérait comme la poudre! Il sortait de son compassement dans une fulmination (LA VARENDE, Roi d'Écosse, 1941, p. 26). Le tremblement des plumes de son panache révélait sa fulmination intérieure (ARNOUX, Roi, 1956, p. 333).
B.— [Correspond à fulminer B]
1. DR. CANON. Publication (d'un décret, d'une condamnation, etc.) dans les formes prévues. Fulmination d'une bulle. Nous avons, par timidité et crainte, à cause des inhibitions et fulminations pénales édictées en parlement, abandonné (...) ledit enfant Gwynplaine (HUGO, Homme qui rit, t. 3, 1829, p. 7).
2. P. ext. Formulation véhémente (d'une critique, d'un jugement négatif). (Quasi-)synon. diatribe. Tu m'envoies pour réponse une espèce de fulmination en quatre pages (FLAUB., Corresp., 1853, p. 274).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. 1406 fulmination de sentences (Ord., IX, 111 ds GDF. Compl.); 2. 1690 « explosion de substances détonantes » (FUR.). Empr. au lat. fulminatio « lancement de la foudre » au sens fig. qu'avait le verbe fulminare dès le lat. class.

fulmination [fylminɑsjɔ̃] n. f.
ÉTYM. 1406; de fulminer.
Didactique ou rare.
1 Dr. canon. Action de fulminer. || La fulmination d'une bulle, d'un monitoire (par l'autorité ecclésiastique). || Fulminations prononcées par la Cour de Rome.
Texte par lequel on fulmine contre quelqu'un.
2 Rare. Explosion de colère; violente colère.REM. La cit. suivante atteste l'influence du sens 1. sur le sens 2.
0 Cette famille n'avait jamais perdu l'habitude d'aller cueillir le sélago au clair de lune malgré toutes les fulminations de l'abbé Marcel.
Louise Michel, la Misère, t. III, p. 580.
3 Chim. Détonation de substances explosives.
DÉR. Fulminatoire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • fulmination — Fulmination. subst. fem. v. Action par laquelle on publie avec certaines formalitez. Il ne se dit qu en matiere Ecclesiastique. La fulmination des Bulles. La fulmination d une sentence Ecclesiastique …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Fulmination — Ful mi*na tion, n. [L. fulminatio a darting of lightning: cf. F. fulmination.] 1. The act of fulminating or exploding; detonation. [1913 Webster] 2. The act of thundering forth threats or censures, as with authority. [1913 Webster] 3. That which… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • fulmination — c.1500, from M.Fr. fulmination, from L. fulminationem (nom. fulminatio) discharge of lightning, noun of action from pp. stem of fulminare (see FULMINATE (Cf. fulminate)) …   Etymology dictionary

  • fulmination — index denunciation, discharge (shot), imprecation, malediction, threat Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • fulmination — [n] tirade, condemnation blast, curse, denunciation, diatribe, discharge, explosion, intimidation, invective, obloquy, outburst, philippic, reprobation, warning; concepts 52,54,278 Ant. compliment, defense, flattery, praise, support …   New thesaurus

  • fulmination — ► NOUN ▪ an expression of vehement protest …   English terms dictionary

  • FULMINATION — s. f. T. de Chimie. Détonation subite, explosion d une matière fulminante. FULMINATION, est aussi un terme de Droit canon, qui signifie, L action par laquelle on publie quelque chose avec certaines formalités. La fulmination des bulles. La… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • fulmination — (ful mi na sion ; en vers, de cinq syllabes) s. f. 1°   Terme de chimie. Détonation de matières fulminantes, produite par une décomposition instantanée. •   Cet alcali volatil est le seul intermède qui dégage subitement l air et cause la… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • fulmination — /ful meuh nay sheuhn/, n. 1. a violent denunciation or censure: a sermon that was one long fulmination. 2. violent explosion. [1495 1505; < L fulmination (s. of fulminatio) a thundering, fuming. See FULMINATE, ION] * * * …   Universalium

  • FULMINATION — n. f. T. de Physique Détonation subite, explosion d’une matière fulminante. En termes de Droit canon, il signifie Action de lancer une condamnation. La fulmination d’une sentence ecclésiastique …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”